Global Health Cover - Health Insurance around the World
   
  Italian Language  English language  French language
 
 
 
 
La santé au Mexique
 

La santé des mexicains s'est nettement améliorée ; peut-être la meilleure illustration est l'augmentation incroyable de l'espérance de vie de 25 ans au cours des 50 dernières années. De générations en générations, les mexicains ont énormément bénéficié des services de santé du gouvernement, mais certains sont tombés dans les mailles du filet. Les investissements publics dans l'industrie des de santé représentent 6,6% du PIB, mais cela contribue à l'assurance santé de 40% citoyens qui sont employés dans le privé.

Le pays a adopté une approche pluraliste de l'industrie des de santé, permettant la participation à la fois des fournisseurs de de santé publics et privés. Les trois éléments qui composent l'industrie sont : l'Institut de sécurité sociale, les services gouvernementaux pour les personnes non assurées et le secteur privé qui implique littéralement un investissement personnel en échange de la couverture.

En conformité avec le Secrétariat de la Santé, les services gouvernementaux fournissent une assistance sanitaire gratuite à tous dans les zones rurales. Dans l'ensemble du pays, les soins d'urgence, la vaccination et la réhydratation par voie orale sont fournis gratuitement. De 1985 à 1995, 41% d'hôpitaux publics ont été construits. Les hôpitaux privés ici ont tendance à être petits et coûteux. La majorité d'entre eux n'ont pas l'espace pour accueillir plus de 14 lits et la moitié d'entre eux n'ont pas plus de 5 lits.

Malgré tous les nouveaux hôpitaux et les installations modernes, plus de 1 mexicain sur 10 ne sont pas en mesure d'accéder aux services de de santé. La raison principale est le financement - les frais des médicaments et des traitements connexes sont élevés par rapport au revenu moyen au Mexique et la plupart des mexicains n'ont pas suffisamment d'épargne. L'autre raison pourrait être liée à la géographie, ce qui est particulièrement vrai pour les zones rurales trop éloignées de la ville et le manque de transport pour se rendre à des installations médicales. Un autre facteur est qu'il pourrait y avoir une certaine méfiance ou un mauvais service qui pourrait décourager les patients à chercher de l'aide. Le coût de ne pas être en mesure d'accéder aux services de de santé est élevé et représente un des défis majeurs pour les autorités sanitaires mexicaines.

Au niveau de la législation, l'article 4 de la Constitution garantit que tous les citoyens mexicains ont le droit aux de santé gratuits ou subventionnés. L'aide médicale publique est entièrement ou partiellement subventionnée par des fonds publics, sous réserve de la situation d'emploi du patient.

En outre, les citoyens qui sont employés dans le secteur privé peuvent encore se qualifier pour le programme de de santé administré et géré par l'Instituto Mexicano del Seguro Social (IMSS) (en français: Institut mexicain de la sécurité sociale). Les fonds sont financés par l'employé, l'employeur privée, et le gouvernement fédéral.

L'IMSS n'inclut pas les fonctionnaires du secteur public. Ceux qui travaillent dans le secteur public sont inscrits à l'Instituto de Seguridad y Servicios Sociales de los Trabajadores del Estado (ISSSTE) (en français : Institut de la sécurité sociale et des services pour fonctionnaires de l'État), qui prend soin des besoins des employés du gouvernement. Tous les employés du gouvernement y sont inclus, qu'ils soient locaux, gouvernementaux ou fédéraux.

Le Mexique se classe encore en bas de l'échelle en ce qui concerne l'état du système sanitaire et de la disponibilité des de santé parmi les pays de l'OCDE. Du point de vue des dépenses liées à la santé, 675 USD par habitant, ce chiffre ne correspond qu'à 25% de la moyenne de l'OCDE.

 
 
 
Liste des Pays
side line
Liste des hôpitaux au Mexique
 
 
Copyright 2010 ~ 2019 Global Health Cover all rights reserved.